Sur Osaka. Partie 5. Des fleurs pour terminer ce voyage.

Le 25/03/16

La période de la floraison des cerisiers est proche.

Avec Zuen, une étudiante Viêtnamienne du cours de japonais, nous retournons au parc de Tsurumiryokuchi proche de la guesthouse pour voir où en sont les cerisiers. Je vois rapidement que ce n’est pas encore le moment, encore une semaine sans doute.

Par contre il y a bien des cerisiers en fleurs mais ce ne sont pas les fameux à fleurs blanches rosées, ce qui n’empêche pas les japonais de venir en nombre pour picniquer et prendre des photos :

P1170795

Près du moulin, le jardin hollandais est couvert de tulipes.

P1170796

 

Le 26/03/16

À la guesthouse, mon départ est proche. Mon contrat de location avait commencé un 29 et donc se termine le 29 mars.

C’est l’occasion de faire une sayonara-party.

Mon niveau de japonais n’est toujours pas suffisant pour discuter avec mes collocs mais je peux tout de même cuisiner.

Comme les fameuses nouilles soba sont faites à partir de…soba,  qui est de la farine de sarrasin, c’est parfait pour faire des galettes bretonnes. Je pars faire les courses, achete tout les ingrédients mais la farine de soba (sarrasin) est introuvable dans plusieurs magasins. On m’explique que effectivement les nouilles soba sont très rependues mais que personne n’en fait à la maison à partir de la farine. Du coup pas le choix, j’achète des nouilles soba que je vais broyer finement. Tu es poussière et tu retourneras poussière.

 

P1170797

Bien que le mixage à la main fut laborieux puisque personne n’a de mixer, le résultat est très satisfait :

P1170798

 

Le 31/03/16

Ça y est, j’ai quitté la sharehouse pour aller dans l’un des hôtels très bon marché, au sud Tennoji. C’est le quartier de Hagi-no-Chaya. Je vais y rester une semaine.

Il y a vraiment beaucoup d’hôtels, les prix varient entre 1000 et 1800 yens. Pour ma part, je choisi le moins cher pour voir ce que ça donne. C’est miniature,  ça sens mauvais et le bain commun ne donne pas vraiment envie… Et dire qu’il y a des gens qui vivent ici à l’année :

P1170800

(plus tard j’ai essayé un autre hôtel, le Nadeshiko, pour 1200 la chambre est propre, sans odeur, avec tatami et futon. Je recommande pour les petits budgets).

 

Le 01/04/16

Le petit parc de Moriguchi, le Sakura-Hiroba (守口-さくら広場), couvert de cerisiers en fleurs annonce le début du Hanami :

P1170807

 

Le 02/04/16

Le programme de ce beau et chaud matin est de faire le tour des temples de Shitennoji.

Je commence par le Isshin-ji (一心寺), ce temple sympathique à une particularité étonnante et rare ; les statuts sont réalisés à partir de cendres funéraires. Tout les 10 ans, une nouvelle statut est réalisé après la collecte des cendres de plus de 150 000 personnes. La prochaine statut est prévu pour 2017 :

P1170809

Au sein du temple, des cerisiers en fleurs, un bassin avec des carpes koi, le Japon quoi :

P1170813

L’après-midi j’ai rendez-vous avec toute la classe de japonais pour picniquer sous les fleurs :

P1170827

Nous sommes dans le parc du  château d’Osaka, il est de l’autre côté de la douve :

P1170830

Après le repas, Dnow (mon ex-colloc) et moi partons pour les rives de la Yodogawa, c’est certainement le meilleur endroit pour voir les cerisiers en fleurs :

P1170837

La bonne humeur ambiante et les fleurs créées un atmosphère incroyable, le hanami mérite amplement toutes les éloges que l’on peut lui faire :

P1170845

Une vidéo pour montrer l’ambiance : ici

(faut vraiment que je change d’appareil)

 

Le 03/04/16

C’est mon avant dernier jour à Osaka, il est temps d’aller parcourir le marché de Kuromon Suji. C’est un marché consacré à la nourriture, tout le long de cette étroite rue couverte, des centaines de produits sont en vente. C’est très intéressant car j’y découvre beaucoup de nourriture inconnue, par contre, c’est très touristique et il n’y a pas beaucoup de gens d’Osaka parmi les promeneurs et clients. Je pense que les prix en ont été rehaussés.

Ici des tsukemono, pickles en anglais, en français il n’y a pas de mot mais on peut traduire par « truc macéré » :

 

P1170855

Les fruits au Japon sont généralement chers mais là, on a du très cher; la pomme à 2€50, deux parts de melon pour 8€… :

 

P1170856

Le fameux fugu,  400€ pour le plus gros :

 

P1170858

L’une des stars c’est la fraise, elles sont grosses, bien rouges et présentées avec soin mais c’est aussi 45€ les 30.

La nouveauté pour moi, ce sont les fraises blanches, ça donne pas trop envie. 25€ le pack, 45 les 2 :

 

P1170860

Un truc très sympa, c’est que souvent on peut déguster sur place la nourriture que l’on achete, viande et fruits de mer sur le grill et poissons en sashimi :

 

P1170864

Je consacre l’après-midi à la visite des bâtiments de l’ère Meiji et Taisho, via mon prof de japonais, j’ai pu avoir le plan indiquant l’emplacement de plus de vingt bâtiments du centre d’Osaka. Aujourd’hui, la plus part d’entre eux abritent des activités tendances telles que des restaurants ou des lieux consacrés à l’art.

Rien à voir mais elle, c’est Mifi. C’est comme Hello Kitty mais avec un lapin :

P1170875

Dans les bâtiments que j’ai croisé :

Aujourd’hui un salon de thé :

 

P1170878

Des salles d’expo, un restaurant…  :

 

P1170885

Ça, ce n’est pas sur la liste mais c’est intéressant ; c’est un restaurant de nouille ambulant de l’époque d’Édo. D’un côté des plateaux contenant des portions de nouille déjà préparées, un brasero pour chauffer le bouillon, de l’autre les garnitures. Enfin pour déplacer le tout le cuisto insert une barre entre les deux parties pour pouvoir porter le tout sur l’épaule :

(plus d’info)

 

P1170888

 

 

P1170893

 

P1170897

Retour dans le présent :

 

P1170900

Et sa réalité :

Beaucoup de vieux du quartier de Hagi-no-Chaya dorment dehors :

P1170903

 

Le 04/04/16

Dernier jour à Osaka, pour ne pas perdre la main (le pied ?) j’ai décidé de rejoindre l’aéroport du Kansai à pied. 40km que je prévois de faire en deux jours (tranquillement).

J’ai laissé ma chambre d’hôtel, mon vélo chez un amie et le soir je vais camper à Naniwa-no-Miya. C’est à  côté du château d’Osaka, et même jusqu’à tard dans la nuit, le hanami continue.

P1170908

De nuit aussi les cerisiers sont superbes :

 

P1170910

 

Le 05/04/16

 

P1170915

Cet étrange chargement est en fait le gagne riz des vieux sans le sou, ils font les poubelles pour trouver des cannettes puis trient celles en aluminium et celles en acier pour ensuite revendre le tout au kilo. Ici, les mendiants n’existent pas (à par les bonzes) et chacun travaille à sa façon pour gagner même quelques centaines de yens :

 

P1170917

 

Sur ma route pour rejoindre l’aéroport, j’ai prévu de passer par les tumulus de la ville de Sakai. La ville est réputé pour ses couteaux mais aussi pour les Kofun (tumulus) dont le plus grand est celui de l’empereur Nintoku. Vu du ciel c’est surprenant mais vue du sol ça fait juste une coline. Tiens,  c’est qui lui ? :

 

P1170923

Lui,  c’est Haniwa Kacho, haniwa est le nom des figures en terre cuite retrouvées dans la région. Kacho signifie « chef de secteur » dans une entreprise . (c’est le gars avec une tête bizarre sur la photo) :

P1170924

 

 

P1170931

Le 06/04/16

Un château, ça faisait longtemps, celui de Kishiwada. L’intérieur est entièrement refait en musée et n’a rien à voir avec l’original:

P1170935

La vue du château est pas mal ; on y voit l’océan et la ville dont le vieux quartier est très ancien. Il y a beaucoup de belles maisons et ça vaut le coup d’aller s’y perdre :

P1170940

La dernière ligne droite pour arriver près de l’aéroport longue l’autoroute, c’est assez étonnant et beaucoup de citadins viennent pique-niquer et jouer en famille :

P1170953

J’arrive à la ville de Rinku et comme prévu, je me trouve un emplacement idéal pour camper avec la vu sur l’aéroport, demain je pars pour la Corée et termine ainsi cette année de Working Holiday  :

 

P1170957

 

Près postface :

Ce fut un peu difficile de terminer ce blog qui s’est essoufflé. Mais énormément de choses ont eu lieu entre mai, juin et juillet 2016,  peu propices à la rédaction.

J’ai appris beaucoup, perdu énormément pendant ce voyage. Ça a souvent été un rêve, parfois un cauchemar (la fin sur Osaka)  mais malgré le manque de temps que je consacré au blog sur la fin, ce fut toujours un plaisir de partager mon quotidien et j’aimerais vous faire découvrir encore beaucoup sur ce pays que j’aime tant.

À suivre.

(écrit depuis Hongkong = )

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s