De Kagoshima à Tottori en solo

2/7/15

Nous voilà donc de retour à Kagoshima, promenade dans les rues marchandes. Nous tombons sur le Gatchapon Café, rien à boire ni à manger, juste des gatchapon en pagaille (genre de kinder surprise) dont certains laissent perplexes :P1130877

Devant la gare, la légendaire Cresta ! (Un point à celui qui me donne l’animé)P1130884

Bin voilà, Floriane à pris l’avion à l’aéroport de Kagoshima…

Et maintenant…

Pas de dodo dans l’aéroport car il ferme à 21h ; j’ai plus qu’à trouver où camper, de nuit, sous la pluie.

P1130887

__________________________________________

3/7/15

C’est donc parti pour arpenter le Japon à pieds et en autostop. Heureusement, Floriane  emporté le mauvais temps avec elle, il ne pleut plus !

J’ai même pas eu le temps de lever le pouce qu’un gars vient me voir « Tu vas où ? » me dit-il. « Vers le Nord », « Ok je t’emmène, je n’ai rien de prévu et Carpe diem. »

Il m’a emmené jusqu’à Kumamoto, après un détour de 200km non voulu par Miyazaki et les Gorges de Takachiho :P1130898

Une fois sur une aire de stationnement de Kumamoto, je suis rapidement pris par un homme d’affaire de retour d’un rendez-vous. Il va jusqu’à Fukuoka : on convient qu’il n’y a rien à y voir, juste à manger. Il me dépose même devant son resto préféré ! Miam, Tonkotsu !!P1130900

La moto des weshs :P1130902

Dans les petites ruelles animées du centre, un distributeur de boisson qui a la classe :P1130906

_________________________________

4/7/15

Même le château de Fukuoka ne vaut pas le détour, il ne reste qu’une tour :P1130919

Le parc du château est sympa grâce au mélange ruine-arbres (et y a des coins pour camper) :P1130923

Fukuoka est une ville cosmopolite, pour preuve, même les aliens à bras-tentacules peuvent s’y promener : P1130930

Y a tout de même le Robosquare avec quelques robots (qui dansent) :P1130936

Et la Fukuoka Tower :P1130937

Du côté de la plage, « non, je n’irai pas tout droit ! » :P1130945

Dans un quartier, un matsuri se prépare :P1130951

___________________________

5/7/15

Pris en stop par des étudiants (déjà 6 dans la voiture) j’arrive à Shimonoseki. La ville est animée et moderne. Ici : l’aquarium et la grande roue, juste à côté du marché au poisson bondé où on achète des sashimis directement au poissonnier, le poisson le plus réputé étant le fugu :P1130966

Le sanctuaire Akama est lui-même célèbre. Il y a beaucoup de Chinois, peut-être à cause de la couleur :P1130984

La ville contient son lot de monuments datant de Meiji. Ici, ce bâtiment de style occidental et aménagé de tatami et de portes coulissantes ; sur le toit une maison de thé et un petit jardin japonais :P1130988

Au Japon, les plaques d’égout sont aux couleurs de la ville. Ici, c’est le fugu dont on est fier :

P1130991

Au dessus de l’avenue principale, les trottoirs sont à plusieurs mètres de hauteur et ce monument un peu étrange contraste avec le reste :P1140003

À Shimonoseki (toujours) il y a quelques quartiers anciens. Bref, il y a de tout à ici, c’est une ville vraiment sympa ! :  P1140008

Fini le stop, c’est parti pour faire Shimonoseki, Tsunoshima et rejoindre Hagi à pied !

Dans l’après-midi, discutant avec une p’tite dame, elle insiste beaucoup pour m’emmener en voiture car la route qui suit n’est pas belle. Après m’être fait déposer à 30 minutes de voiture plus loin, je m’aperçois que j’ai oublié mes bâtons de marche… Rebelote, autostop dans l’autre sens !

Cette fois-ci, c’est un Français vivant au Japon avec sa femme Japonaise et ses deux enfants, Yukina et Takayuki. Il font un détour pour récupérer mes bâtons, m’invitent à manger des kara-agé et de la pizza à l’aïl (super bon !) et on va même ensemble au sento avant de me redéposer au point de départ, là où j’ai campé. Trop trop sympa ! Merci !!!

_____________________________

Le 6/7/15 au matin :P1140013

Je continue donc ma route le long de la Shimonoseki-Kaido, c’est plutôt sympa comme trajet même si ce n’est pas toujours fait pour les piétons : parfois il n’y a même plus de trottoir. Mais dans l’ensemble, c’est vraiment beau avec l’alternance de vue sur la campagne japonaise :P1140015

et sur la mer :P1140019

Futami-meoto, « les rochets mari et femme » :P1140024

Au pied c’est pas terrible, il y a pas mal de détritus amenés par la mer. Beaucoup ont pas mal voyagé, 1\3 japonais 2\3 coréen ; c’est d’ailleurs comme ça sur presque toute la côte. Je ne sais pas si les Japonais ne nettoient pas ou si c’est renouvelé très régulièrement :P1140029

________________________________

7/7/15

Arrivé à Tsunoshima-Oobashi, réputé pour être une belle île et surtout l’un des plus beaux ponts du Japon. Ça me fait un peu plus de 50 km depuis Shimonoseki et il pleut :

P1140060

Le long de la route des milliers de p’tites grenouilles, genre 1,5 cm, ça sautille de partout devant moi. P1140065

___________________________

8/7/15

J’entame la partie nord, c’est toujours aussi beau et davantage praticable :P1140072

C’est super vert, super calme :P1140073

Après les mini grenouilles, les mini-crabes (et des doigts pas très propres) :P1140076

Il pleut toujours mais ça crée des paysages étonnants comme si les nuages sortaient des montagnes à travers les éoliennes :

P1140106

On sait à quoi s’attendre avec la propriétaire, mais concernant l’activité, ça fait un peu peur, c’est quoi un « Ending Hall » ? :P1140108

Toujours aussi beau :P1140111

___________________________

9/7/15

La voiture de livraison monoplace et électrique du Seven-Eleven (combini), la classe ! :P1140114

Ça fait maintenant plusieurs jours que je marche les pieds mouillés, mes chaussures sont imperméables jusqu’à un certain point. J’ai des pieds de cadavre, c’est plutôt douloureux, la pause s’impose !P1140146

Le hameau de Ii (« ii ») est logé au fond d’une crique, toutes les maisons sont vieilles mais très bien entretenues, on se croirait à l’ère Edo (à part peut-être pour les voitures).

J’ai parcouru à nouveau 50km depuis Tsunoshioma et il me reste 12km pour rejoindre Hagi, ma destination. Mais il y a trop d’humidité et j’ai besoin d’un bon bain, je préfère finir en train :P1140152

_______________________________

10/7/15

Après une bonne nuit du côté des ruines du château de Hagi, un vrai repas : gratin de macaroni au bacon, natto, œuf demi-cru pour mélanger avec le riz et de la sauce soja.

(Au Japon, pour trouver à camper en ville, je conseille de toujours vous diriger vers les châteaux, surtout ceux en ruine) :P1140164

Hagi est réputée pour être une ville aux maisons anciennes. Et c’est vraiment grand ! :P1140167

Maisons de commerce et maisons de famille de samourai se succèdent :P1140168

Question voitures au Japon, c’est toute une histoire.

On y voit que des Toyota, Honda, Nissan, Daihatsu et Suzuki (à peine 5% de voitures étrangères). Toyota étant le leader.

Ce qui est étonnant, c’est qu’aucune ne ressemble aux modèles vendus en Europe. En Europe, à part les 4×4, les voitures japonaises sont plutôt petites. Alors qu’ici, il y a de tout, des voitures ressemblants à des cubes, des micro-pickup, des Toyota ou des Nissan grosses comme des BMW, des Honda Fit à foison ou enfin d’énormes vans comme ce HellFire de chez Toyota :

(Remarquez le logo, c’est une Toyota mais au Japon, le logo de front change en fonction de la catégorie du véhicule. Derrière, ça reste le « T » de Toyota).P1140174

Visite de la maison d’un des premiers cultivateurs d’oranges de la ville, une maison de rêve avec vue sur la rivière :P1140182

Retour aux ruines du château pour la nuit et un coucher de soleil en prime :P1140200

Côté soleil :P1140207

De l’autre côté :P1140208

_____________________________

11/7/15

Les céramiques hagi-yaki sont présentes dans toute la ville. Mais aussi les Natsu-mikan, une variété d’oranges grosses comme des pamplemousses mais pas très goutues :P1140218

Là, c’est un beau mix japonais-anglais. À l’origine,c’était Hair Salon Metro :P1140219

Il ne vous rappelle pas quelqu’un ? (En plus maigre ) :P1140220

La suite se fait en auto-stop, direction Tsuwano, une ville avec des ruelles anciennes. Je suis pris par un électricien qui se rend chez des clients. Super sympa et plutôt relax dans son travail, nous faisons ensemble le tour des points d’intérêt du coin.

Ici, la maison d’un médecin :P1140237

Avec son jardin :P1140239

M. Nishimura et son keitruck (prononcé « kétora » en japonais) avec qui j’ai passé la journée :P1140245

Visite du sanctuaire Inari facilement reconnaissable de par son rouge vermillon :P1140246

Ascension de la montagne en télésiège vers les ruines du château :P1140248

Dès notre arrivée en haut nous avons la chance de voir passer le SL Yamaguchi dont les sifflements résonnent dans toute la vallée :P1140250

Le panorama est grandiose ! :P1140251

Les rues de Tsuwano sont connues pour ses canaux peuplés de carpes koi :P1140260

Les jolies rues quant à elles sont peuplées de touristes arpentant de très vieilles maisons :

P1140265

Enfin, nous nous dirigeons vers un lieu où se sont réfugiés plus de 100 chrétiens fuyant la persécution de Nagasaki.

(Ils se sont tout de même fait zigouiller) :

P1140270

La lumière y est particulièrement belle :P1140271

Finalement le retour se fait à Hagi, à 22h30 et sans avoir dépensé 1 yens grâce à M. Nishimura qui a insisté pour tout payer. Merci M. Nishimura ! Mais pas facile alors de trouver où dormir sachant que je suis trop loin du château et que les coins abrités sont déjà pris :

P1140277

______________________________

12/7/15

Teste de boules de gelée sur lesquelles il faut saupoudrer du kinako. Pas mauvais pour un petit déjeuner :P1140280

Petite marche d’une heure pour aller voir le four à réverbération de Hagi puis auto-stop :

P1140288

Après 2 voitures qui ne m’ont pas emmené loin, M.?? et sa fille qui me prennent en stop, nous allons ensemble à un onsen (la fille semblait avoir le nez sensible et ma dernière toilette peu efficace ^^’ ).

Nous discutons un peu et finalement, il me propose de m’inviter à la soirée qu’il avait de prévue dans un izakaya.

J’y ai mangé des tranches de porc grillées incomparables, des plats superbement présentés, des sushi et du sake à volonté.

(Ça a du bon d’être patron d’une entreprise).

Il m’invite même à passer la nuit chez eux.

P1140294

____________________________

13/7/15

Le lendemain, comme il va dans la même direction que moi, il me propose de m’emmener.

Puisque je lui ai dit que j’étais jardinier, nous faisons un détour pour la visite d’un temple du coin avec un jardin traditionnel.

Il me dépose sur l’aire de repos de la voie express à Hamada.P1140303

Le temps de deux korokke, je me dirige vers la sortie direction l’Est et là, même pas le temps de poser mon sac à dos et de tendre ma pancarte « vers l’Est » qu’un jeune fan de country et faisant des virées en harley davidson me propose de monter.

Il me dépose directement à Izumo, ma prochaine étape.

À Izumo, je me dirige vers l’office de tourisme ou je suis accueilli par Shimanekko la mascotte de Shimané qui est « kawaii, mais pas que » selon l’affiche. ^^P1140309

À Izumo, c’est le sanctuaire que l’on vient voir, c’est sans doute le plus sacré du Japon (et aussi le plus beau à mon gout). C’est ici qu’a commencée l’histoire du Japon.P1140316

Le soir, je décide de camper près de l’observatoire de la ville. D’ici, on peut voir facilement qu’il y a une aura sacrée sur la ville.

P1140325

Le soleil se couche lentement faisant changer le ciel dans des couleurs saumonées :P1140327

Il y a quelques visiteurs qui passent prendre des photos. Dont M.??qui lui aussi est émerveillé par les couleurs.

Nous discutons un peu, il est ici pour le travail, il est chef de chantier dans la construction d’un centre commercial dans la ville mais il est de ?Tokyo?. Il est également en cours de création de sa propre entreprise « Tradart » ?www.? :P1140336 P1140337

___________________________________

14/7/15

L’ancienne gare d’Izumo :P1140347

Et sa locomotive :P1140349

Retour au sanctuaire pour une visite plus en détails :P1140356

La légende dit qu’un lapin blanc a été sauvé par un dieu. Les lapins semblent lui être reconnaissants :P1140365 P1140367

_____________________________

16/07/15

Après Izumo, mon but est de rejoindre Matsué à pied à 35 km puis Sakaiminato 25 km plus loin.

En longeant les montagnes et le Lac Shinji, la route est plutôt bien à travers les villages.

Au Japon, il n’y a pas de crotte de chien, à la place, ils ont une grande variété de panneaux rappelant que les « fun » (prononcé : foune) sont interdits.

P1140417

À droite pour les fans de What the Cut.

À gauche Fukuda Kouhei, un peu flippant.P1140424

L’une des vingtaines d’affiches interdisant les « fun ». Ils sont pourtant si mignons… :P1140438

______________________________

17/7/15

Arrivé à Matsué, je décide d’aller voir un spectacle que j’avais vu sur youtube : le Yasugi-bushi.

Par contre c’est un peu galère à cause du typhon de la veille car les trains ne circulent pas.

Il faut aller du côté de Yasugi pour voir le spectacle mais m’étant planté d’arrêt je me retrouve à Yonago. J’ai donc 1h30 avant de pouvoir repartir dans l’autre sens.

J’en profite pour me diriger vers le château.

Photo de sculpture dédicacé à Kevin.

P1140439

Du haut des ruines du château de Yonago, la vue est à presque 360 degrés.P1140444

Il existe plusieurs lieux où on peut assister à cette  » dance » mais celui-ci est l’original, tenu uniquement par les membres de la famille créatrice du Yasugi-bushi.

P1140461

À la gare de Yasugi, le trafic est rétabli, je peux retourner à Matsué :P1140469

Visite du château de Matsué.

C’est l’un des très rare château authentique du Japon. C’est a dire qu’il n’a pas été détruit puis reconstruit par la suite.

L’intérieur est rustique et plein d’expositions de maquettes, d’armes et d’armures ainsi que des objets utilisés par la famille du château. C’est, à mon avis, l’un des châteaux les plus intéressants que j’aie vu pour le moment.P1140485 P1140498

___________________________

18/7/15

Le deuxième point d’intérêt majeur de la ville est la multitude de canaux qui parcourent la ville autours du château. La visite les canaux se fait en barques à moteur. Plutôt sympathique d’autant plus que les étrangers visitant la ville ont 50% de remise sur les visites (30% sur les barques) :

P1140536

La maison de Clarisse :P1140540

En route pour Sakaiminato, petite collation de saucisses. J’aurais du lire l’emballage avant : « saucisse au poisson ». =\P1140544

La route se fait par deux îles sur la Nakaumi, une mini-mer intérieure, c’est très beau. Au loin, on aperçoit Daisen-san, célèbre pour sa ressemblance avec le Mont Fuji.P1140551

Le pont menant à Sakaiminato est le Éshima-Oobashi, connu pour sa pente sévère et la pub de la petite Suzuki capable de la monter sans problème.

P1140556 P1140560

Du haut du pont :P1140562 À Sakaiminato est connu pour être le lieu de naissance de Shigeru Suzuki, le créateur de GéGéGé no Kitaro. Et en fait, il n’y a que ça.P1140569

La ville possède une rue qui part de la gare, la Shigeru Suzuki Road où sont disposés des bronzes représentant les créations du mangaka.

D’ailleurs, les commerçants l’ont bien compris et cette rue n’est qu’une succession de boutiques à touristes… :P1140572

________________________

19/07/15

Pris en stop, je me dirige vers Kurayoshi où un quartier ancien à servi de décors à l’un des mangas de Taniguchi Jiro.

Je passe à la gare pour me renseigner sur les choses à voir mais il est tard et tout est fermé.

Je prends quelques brochures et m’installe sur un banc pour feuilleter. La personne à côté de moi d’une soixantaine d’année me conseille car il est du coin, on discute un peu, il attend sa fille.

En fait, il a organisé la fête annuelle qui réunit toute la famille venant d’un peu partout.

Super sympa et dynamique, il me propose de venir avec eux pour le barbecue du soir et de participer à la somen party du lendemain midi. Je ne peux refuser ^^

Il a 5 fils et filles et 11petits fils (et filles). Tout ce petit monde est joyeux, s’entend bien ensemble et me pose plein de questions, c’est un moment extraordinaire !P1140638

Un grand Merci à toute la famille Kusakabé pour leur accueil et ce moment unique.P1140642

J’ai même assisté au massacre d’une pauvre pastèque par les enfants, à coup de katana en bois. Puis nous nous sommes partagés les morceaux.P1140646

__________________________

20/7/15

Je repars pour une visite de la ville assez rapidement car il fait vraiment très chaud.

Re-stop, et me voilà à Tottori et sa fameuse dune.

Mais avant, et parce qu’il doit faire extrêmement chaud sur la dune, je vais visiter le « The Sand Museum » qui est en fait un musée de sculptures sur sable.

L’expo est assez intéressante, le thème de cette année est l’Allemagne :

P1140663

Les contes des frères Grimms sont à l’honneur :P1140665

Voilà, il est 18h, je peux m’aventurer sur la Tottori Sakyu (la dune).

Avec le coucher de soleil, la dune est mise en valeur. Elle n’est certes pas aussi haute que la Dune du Pilat mais le recul que l’on a la met bien en valeur.

P1140675

Les gens sont tout petits là-haut.P1140677

et en bas …P1140683

Demain, direction l’Est !

____________________________________

Écrit depuis le K’s Guest House de Kyoto.

Publicités

6 réflexions sur “De Kagoshima à Tottori en solo

  1. Bonjour François,

    Bon courage pour la suite de ton voyage et continue à nous faire voyager à travers le Japon et à nous faire découvrir différents paysages et lieux et choses qui valent ou non le détour.

    La courtoisie des japonais est bien avec toi et c’est sympa et enrichissant au niveau expérience de pouvoir partager leur quotidien.

    Voici la réponse à ta question posée dans ce post au sujet de la Cresta dans un animé :
    on peut voir la cresta dans l’animé GTO.

    J'aime

    1. Bonne réponse !
      C’est une voiture assez rare, j’en ai vu que deux. Faut savoir qu’au Japon le parc automobile est renouvellé rapidement. En faite, c’est une question d’assurance (ou de taxe annuelle, je ne sais plus), elle augmente pour chaque année d’ancienneté de la voiture pour devenir presque ingérable. Du coup, vaut mieux en racheter une neuve que de garder sa vieille voiture.

      Pour les posts, c’est pas facile, ça m’a prit peut être 5h, entre l’upload des photos et les descriptions. Et en plus il me faut une connection internet stable pendant tout ce temps.
      Je ne fait plus les posts sur l’appli WordPress depuis que j’ai perdu dans le néan d’internet un long post.

      Merci de ton commentaire et garde précieusement ton point. 😉

      J'aime

  2. Pour l’image du gatchapon : moi qui me demandais où me procurer des objets en miniature pour faire des diaorama, je comprends mieux où les japonais les trouvent :p

    Pour la Cresta : GTO o/ Ma Crestaaaaaaa !

    Je laisse Dustin commenter le reste.

    J'aime

  3. Ça peut être sympa en effet 🙂 Il y a d’autres types d’objets ?
    Au moins cette Cresta n’a pas été écrasée 3 fois ! (ou plus dans le manga, je ne sais plus…)

    « Heureusement, Floriane emporté le mauvais temps avec elle, il ne pleut plus ! » –> C’est drôle, le jour ou elle est revenu à Tours il pleuvait justement alors qu’il faisait canicule depuis des jours et des jours ^^

    Sympa les Gorges de Takachiho. Tiens, si tu as le temps un jour, pourrais-tu filmer un Matsuri ? (juste quelques minutes histoire de voir en vrai ce que ça donne)

    « Pris en stop par des étudiants (déjà 6 dans la voiture) » –> Tu as atterri sur le toit ?
    Il y a un magasin « Juntendo » ?

    Tiens les crabes ont à peu près la même taille que ceux qu’on peut trouver parfois dans les moules…

    On a trouvé le penchant japonais de François Hollande !

    En fait, est-ce que la population pêche les carpes Koi ou les laisse en liberté ? Parce qu’on en voit souvent mais je ne sais pas si leur pêche est interdite ou non.

     » C’est ici qu’a commencée l’histoire du Japon » –> Que veux-tu dire par là ?

    « https://kikorisan.files.wordpress.com/2015/07/p1140642.jpg » –> Tu vas de pair avec le gamin en t-shirt adidas !

    Bon courage pour la suite !

    J'aime

    1. Les Gatchapon, oui, il y a à peu près tout, des chats bourrés, des voitures accidentées, des chiens qui font pipi, des filles écrasées (servant de dessous de verres) et bien d’autres. Les 3/4, ça reste des figurines d’animés plus ou moins récents.

      Pour le matsuri, je vais voir le Awa-Odori, l’un des plus importants du Japon. Le 15 août. Je ferai des photos.

      C’était une voiture comme le HellFire, donc à 7 pas de problème, je pense qu’on peut même tenter 9 personnes !

      Juntendo, c’est une jardinerie ^^ . Nintendo, c’est un jeu de mots de genre « si le ciel le veut », ça va aussi pour une jardinerie. (À Kyoto, je suis passé à côté de la première entreprise Nintendo, mais ça, c’est pour un autre poste.)

      Oui, mais ce crabe était vivant. ^^

      En fait, personne n’irait manger des koi, elles sont décoratives et les Japonais les adorent. Mais par contre, l’histoire des koi dans les bassins, c’est qu’avant, c’était décoratif mais en cas de famine : couik ! La carpe dans l’assiette !
      (Mais je crois que c’est pas très bon).

      Donc pour Hollande, c’est pas que moi…

      Alors, pour Izumo, je ne peux pas être beaucoup plus clair, c’est des histoires de familles divines et tout le monde sait que les histoires de famille, c’est pas simple…
      Je vais dire des bêtises si je tente une explication.
      Floriane a lu un manga là-dessus. Sinon, y a wikipédia. ^^
      Ou ça : http://www.japan-guide.com/e/e5804.html

      Je ne fais quand-même pas la même tête que lui !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s