Shimanami Kaido

La Shimanami Kaido, c’est la route qui traverse grâce à un pont les îles de la mer intérieure. Nous on la fait en vélo, et on part de Imabari. L’arrivée est à Onomichi.

13/5/15
On est arrivée la veille (le 12, pour ceux qui suivent pas) à la gare de Imabari. Il était super tard, il pleuvait et on avait pas envie de trouver un endroit où dormir par ce temps. Heureusement Super Pochard a entendu notre cri de détresse et est venu nous sauver. Les yeux injectés de sang, il s’est dirigé en titubant vers nous, et nous a demander de quel pays on venait, et où on comptait dormir ce soir. On lui répond que les bancs de la gare ont l’air confortables et que de toute façon on n’a pas le courage d’aller plus loin. Avec un air scandalisé, il nous dit qu’on serait bien mieux chez lui. On se concerte, on hésite, il a vraiment pas l’air net, et si c’était un trafiquant d’organes…? Mais bon, on est deux, il est un, on pourra se défendre si besoin, donc on accepte. À la seconde où on dit oui, il chope un de nos sacs et se rue – en titubant à mort – vers un taxi. Un peu affolés, on lui explique que c’est trop cher pour nous, mais il répond qu’il paie pour tout le monde. Hm, de plus en plus louche. Mais bon, la perspective de dormir dans un lit au chaud est plus forte que tout et on monte avec lui. En route, il nous explique que sa femme (ah, il vit pas tout seul, bon) a été en France et sera super contente de nous rencontrer. Dix minutes plus tard, on arrive aux pieds de son immeuble. Apparemment sa femme, Kei, ne s’attendait pas à avoir de la visite. Toute affolée, elle s’excuse du bazard dans l’appartement, et nous demande d’attendre dans le sofa le temps qu’elle range un peu. Son mari reste à côté de nous, nous donne à boire et nous met des senbei dans la bouche tout en parlant super fort et en se cognant dans tous les meubles de la pièce. Il nous explique qu’il revient d’une nomikai, une réunion entre collègues dans un – ou plusieurs – bar(s). Pendant ce temps, Kei fait des allers-retours en courant, en s’excusant à chaque fois qu’elle passe à côté de nous pour l’état de l’appart et du mari. Nous on est un peu gêné de tout le remue-ménage qu’on cause. Finalement, une pièce toute propre nous attend pour la nuit, et on a même droit à un bain avant d’aller dormir. Merci Super Pochard !

Après une bonne nuit de sommeil – ce qui inclut une bonne partie du matin *tousse* – Kei nous emmène visiter Imabari. Sur la route, elle nous explique qu’elle vient d’Osaka, et qu’elle s’ennuie dans cette petite ville où il n’y a rien à part un château et des confections de serviettes de bain. Du coup pour passer le temps, elle s’amuse à collectionner les amendes pour excès de vitesse avec sa voiture de sport.
On commence donc par le château (on se contente de l’extérieur car il n’y a rien à l’intérieur),P1120555 puis on va voir le sanctuaire Inari situé dans l’enceinte du château.P1120557 Ensuite on prend le ferry pour l’île d’Oshima, connue pour être une place forte de la guerre russo-japonaise. Elle abrite des ruines, disséminées un peu partout, de stockage de munitions, de socles de canons et de baraquements d’officiers. Le tout dans une végétation touffue et verdoyante. Cette place forte servait à protéger l’accès à la mer intérieure de Seto.P1120578
Il est temps pour nous de commencer notre parcours de la Shimanami Kaido, et pour Kei sa journée de travail. Nous louons des vélos au départ du pont. À l’entrée de l’agence de location, sur le tapis, c’est Barysan qui nous accueille.P1120586 Barysan est une mascotte qui représente la ville : une couronne en forme de pont, une serviette autour du ventre, tenant un cargo – symbole des nombreux chantiers navaux qui jalonnent la côte – et des oranges, la production locale. Par contre, pourquoi un poussin ? Je ne sais pas.
Dès le debut, nous empruntons des petits ponts pour rejoindre le pont principal.P1120587 En dessous, la mer est transparente et le paysage est vraiment beau. C’est agréable de passer de pont en pont sur les routes aménagées.P1120591

Publicités

Une réflexion sur “Shimanami Kaido

  1. « La Shimanami Kaido, c’est la route qui traverse grâce à un pont les îles de la mer intérieure. Nous on la fait en vélo, et on part de Imabari. L’arrivée est à Onomichi. » –> 60 km de pont quand même !

    Je pense qu’à votre place je ne serai pas parti avec ce type « louche », même si en fin de compte tout s’est bien déroulé 🙂

    « elle s’amuse à collectionner les amendes pour excès de vitesse avec sa voiture de sport. » –> Chacun sa passion…

    Sympa Barysan. Et en attendant, le mari continue de foncer dans les murs ? 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s