Nos premiers pas

image

Transit via Paris pour l’aéroport de Roissy. Tout se passe bien, l’avion d’Aeroflot est même à l’heure !

Dans l’avion c’est le grand luxe, on nous sert en entrée une tranche de viande indéfinissable avec des petits pois mi-cuits pour moi et encore congelés dans le cas de Floriane.

P1100676

Le plat principal est constitué de poulet et de pommes de terre. À part les haricots verts, ce n’est pas mauvais. Mais l’intérêt du voyage n’est pas ce qui se trouve dans l’assiette mais la vue par le hublot. Le soleil se couche rapidement et laisse place à un paysage de Sibérie en gris et noir. Les compositions de forêts noires, d’étendues de neige et de rivières serpentant sont à la fois superbes et étranges. Mais en peu de temps le soleil commence déjà à se lever de l’autre côté de la terre.

P1100683

Le vol nous a semblé bien plus long et interminable que lors de nos précédents voyages.

Après 1h de queues successives aux différents postes de douane, immigration, et autres amusements, plus une bonne heure et demi de train, nous voilà enfin dans les rues de Tokyo.

P1100694

On descend à Minami-senju pour arriver à notre hôtel. Une fois le check-in fait, on pose enfin nos bagages et on se rue sur la douche. Finalement on n’a pas la force d’aller se promener, on se couche.

À cause du décalage horaire, la nuit a été difficile et on ne s’est levé qu’à 11h le lendemain, ce qui fait 4h du mat’ en France…


Le 08/04/2015

Donc, première journée de visite ; au programme : Ueno et Yanaka.

Nous allons directement à Ueno pour voir les cerisiers en fleur, mais apparemment c’est déjà la fin, la plupart des pétales sont par terre.

P1100700 P1100701

On fait quand même le tour du parc, sous la pluie. Il y a plein de stands de nourriture…fermés. Dommage pour nous, on mangera plus tard. Ensuite, direction Yanaka, le quartier des chats. On y va à pieds, c’est à côté d’Ueno. Les rues sont sympathiques, assez vieillottes et colorées. Il y a des dessins de chats partout mais… aucun vrai chat en vue à cause de la pluie T_T

P1100723

On se balade dans le cimetière, à la recherche des matous, mais rien à faire…pas un chat. Mais cela ne nous empêche pas d’apprécier la beauté du lieu, avec ses pétales de cerisiers recouvrant le sol et toutes ces stèles entourées d’arbres en tout genre.

P1100712

On parcourt les petites rues au hasard, c’est un vrai plaisir. On trouve une boutique de céramiques super belles…avec plein de motifs de chats partout. Floriane est de plus en plus frustrée de ne pas voir de chats en chaire et en os. On finit par trouver un petit resto et on s’installe pour déguster des ramen. C’est pas cher et super bon. Enfin, le vrai goût du Japon !

P1100717

Mais c’est pas tout ça, on a rendez-vous à 19h avec des amis Japonais à Shibuya près de la statue de Hachiko. On se dépêche donc de rentrer pour prendre une douche et préparer les cadeaux. On arrive avec 20 minutes de retard, on est mortifié. Finalement les autres arrivent plus tard car ils sortent du boulot, donc ça va.

P1100741

Ils nous emmènent dans un izakaya (une sorte de bar où on peut aussi commander à manger) et on s’en met plein la panse. C’est super bon et on est tous très content de se revoir après 4 ans. On a passé une super soirée, on en oublie l’heure, mais on arrive à choper le dernier métro. On se couche à 1h du mat’… ce n’est plus de notre âge tout ça.


Le 09/04/2015

Ce matin, nous profitons du beau temps pour aller à Nokogiri-san. Le lever se fait encore difficilement à 8h30, le but étant à terme de se lever vers 6h car au Japon le soleil se lève tôt et se couche tôt.

Donc, pour rejoindre Nokogiri-san, nous prenons la ligne Uchibo qui longe la Baie de Tokyo.
image

Après 2 heures de trajet le long du beau paysage qu’offre la mer, nous arrivons à Hamakanaya, non loin du téléphérique pour le sommet du mont. Mais avant, arrêt au stand pour faire le plein ; nous avons le choix entre des plats de fruits de mer, spécialité de la ville côtière à 1900 yens, ou, dans un boui-boui qui ne paye pas de mine, des aji-fry (sorte de tempura de poisson) et râmen à 850 yens, meilleurs (à mon avis) et moins cher : nous prenons les seconds. Et on a eu raison, c’est délicieux !
image

image

Parés pour la marche, nous prenons le téléphérique et passons par les différents points de vue, plus impressionnants les uns que les autres.

Du haut de la plateforme du téléphérique, la vue se fait sur 360° à 250m d’altitude.
image

image

Puis nous entrons dans le sanctuaire de Nihon-ji avec l’observatoire qui donne une vue d’encore un peu plus haut.

image

image

Le Bouddha de 30 m de hauteur sculpté dans la parois.
image

L’avancée au dessus du vide, d’où l’on voit bien les strates de la carrière où était extraites les pierres pour la construction de maisons, bords de rivières…
image

Les 1500 statues.
image

Le plus grand Bouddha en pierre du Japon avec ses 31m de hauteur.
image

Enfin, pour redescendre de l’autre côté de la montagne et rejoindre la gare de Hota, nous parcourons un chemin pavé en pleine verdure totalement dépaysant puis une portion de campagne où il n’y presque personne ; on se surprend à écouter le silence complet sous le soleil enfin retrouvé.
image

Une habitante promenant son Akita (Shiba?)-inu du nom de Léon nous dit que c’est un endroit très calme, sauf lors des hanami et des vacances d’été où les Tokyoïtes viennent en masse.

Et pour la route, on a pris ça (2h30 de train pour rentrer, quand-même) :
image

image

Publicités

6 réflexions sur “Nos premiers pas

  1. C’est dommage, vous n’avez pas vu les pétales de cerisiers alors que celles du parc de Sainte-Radegonde étaient magnifiques cette semaine là xD.

    Ah vos ramens, ça a l’air délicieux !

    Votre retard est légendaire, vous aimez manger froid, avouez :p. Ah je suis contente que vous ayez mis la statue d’Hachiko en photo, ça lui rend plus hommage que les photos toutes propres sur Internet !

    Les escaliers interminables du Japon ! Youpii ! xD En tout cas c’est très beau, les paysages coupent le souffle !

    Mais à quoi étaient vos mochis ? :p

    Continuez à me faire saliver !

    J'aime

  2. Très belles photos. surtout celle du boudha, des marches en pierres pour monter la côte ombragée.
    Apparemment ce sont des pierres qui ont été posées pour former un escalier afin de gravir cette côte. C’est très nature. superbe!
    Qu’est-ce que c’est sur la dernière photo de ce post?
    On dirait des sortes de mochi?

    J'aime

  3. C’est quand même pas top votre trajet avec aéroflot.
    La nourriture en petite quantité et à peine mangeable. Même si la vue extérieure est belle, ça compense pas le mauvais repas.

    J'aime

  4. Cette vue, et ses escaliers sont magnifiques !!! Le bouddhas sculpté dans la roche est impressionnant ! Merci pour ces belles photos et ses articles que je dévore à chaque fois !
    Paupau

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s