Avec sa maison sur le dos

Bonjour,

Voici le dernier point que je voulais vous présenter avant notre départ lundi prochain (le 6 avril).

C’est une chose qui prend du temps, un vrai casse tête, sans solution finale et universelle. Je veux bien sûr parler du remplissage du sac à dos.

Pour le choix du matériel, il faut voir pour du très léger car nous aurons toujours tout sur le dos (sauf à Tokyo).

J’ai pris comme exemple deux sites français spécialisés dans la randonnée (plus des heures sur les forums). Je dis « exemple » car le matériel proposé est souvent du haut de gamme assez cher.
Randonnée-Malin.com
Randonnée-Léger.org

Après, par exemple, pour les vêtements de pluie, il n’y a pas de solution définitives, c’est selon le goût de chacun. Poncho ou veste de pluie + pantalon de pluie + sur-sac, sur les forum ça se vaut. La veste de pluie + pantalon de pluie + sur-sac est plus pratique (plus chère aussi). Le poncho est quant à lui plus polyvalent : Tarp pour la nuit, vêtement de pluie, bâche, etc. J’ai choisi le poncho pour son prix et parce qu’après le départ de Flo, il servira de tarp et donc je n’aurai plus besoin de toile de tente, 1.8kg de moins à emporter.

Donc en essayant de faire le meilleur compromis prix/qualité/légèreté, nous avons réussi à faire le tableau suivant :

Sacs
Pour les « cadeaux aux Japonais », se sont des cadeaux qu’il est courant de faire lors d’une rencontre (comme en France).
Ce que les Japonais aiment particulièrement côté nourriture :
– les pots de confitures (existe en mini pots),
– les tablettes de chocolats, les tagadas, les Mi-cho-ko, nougats,etc.
– les spécialités locales,
– des gâteaux faciles à transporter,
– une bonne bouteille de vin fait plaisir mais inutile de prendre du haut de gamme : rares sont les Japonais connaisseurs de vin. De la bière, et des alcools forts, éventuellement.
– du fromage pas trop fort, ce n’est pas une valeur sûre, mais si vous voulez surprendre pourquoi pas.
Pour le reste :
– des mouchoirs brodés, foulards,
– la documentation sur la France (ou la région de votre choix) avec pleins de photos, des cartes postales avec des images bien françaises,
– pas de parfum ! Les Japonais ne se parfument pas et ont l’odorat sensible. Les cosmétiques sont à éviter aussi, il y a ce qu’il faut au Japon et sont plus adaptés à leur peau.

Le tout mis dans un bel emballage. L’emballage, c’est important au Japon !

Nous avons choisi des bouteilles de vin, des biscuits secs et quelques bonbons pour nos amis proches (vus sur Tokyo). Pour les autres personnes rencontrées au fil des jours, nous avons choisi de faire des petits sachets individuels avec dans chaque : des mi-cho-ko, un mini sachet d’Haribo, des sachets de tisane aux herbes (thym ou autres) et des carambars.
On a également des goodies de Tours : plans de la ville, magazines, portes-sacs, et kits de réparation de vélo aux couleurs de la ville.

Prochaines nouvelles en direct du Japon.

Fr

Publicités

Une réflexion sur “Avec sa maison sur le dos

  1. Heureusement que les 15 kilos à porter sont dans un sac à dos et non dans un sac à porter à la main !

    C’est assez amusant de voir que les Japonais se contenteraient de choses que l’on trouve partout en France (de toute façon, je pense que c’est la même chose dans le sens inverse).

    Bon voyage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s